Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2014

Ce matin

 ange médiéval.jpg

 

Ce matin, cœur et âme en lambeaux, j’ai refermé pour la dernière fois la porte de la maison dans laquelle nous avons vécu. Dernière nuit, dernière tasse de thé, derniers cartons, et contemplation d’un désastre que je ne m’explique toujours pas.

J’avais emménagé dans cette maison un mois d’août de forte chaleur, seul, alors que celle qui fut la Dame était en déplacement. J’en ai déménagé seul un autre mois d’août, quatre ans après, alors qu’elle est tout aussi loin.

Aujourd’hui n’est pas une journée comme les autres : elle clôt un cycle qui fut - en tout cas pour moi puisqu’il semble que ce ne fut pas complètement partagé- féerique avant qu’il ne vire en un séisme pour moi toujours inexplicable ; et elle est le début d’une nouvelle vie où tout est à réécrire.

Dans le tirage du Tarot de ce matin étaient présents l’Etoile et Tempérance. Pour moi, les deux arcanes guérisseurs et protecteurs par excellence ; l’Etoile étant la joie pure et la présence au monde, Tempérance étant l’ange de toutes les harmonies ; et je me dis qu’il faut y voir un signe… Et aux signes, en cet aujourd’hui si particulier, j’y serai très vigilant, au cas où un ange vienne à passer par là…

Comme ce vieux chat qui venait souvent du temps où la chatte de la Dame était encore de ce monde. Il était le seul qu’elle laissait manger dans sa gamelle et laissait entrer dans la maison comme un prince attendu. Après sa mort, il n’était plus jamais venu ; je l’apercevais de la fenêtre de mon bureau sur le perron de l’immeuble où il habitait, maintenant vieux et visiblement malade, ne s’éloignant plus que de quelques mètres. Et ce matin, alors que je fermais la porte derrière moi pour toujours, il était là, dans le jardin, peinant à remonter sur le mur d’où il était descendu comme pour me dire adieu.

Ou comme ce texto envoyé par une amie aussi chère que précieuse, une âme sœur, reçu juste en arrivant à mon travail et qui disait :

"Je n’attends rien, mais je suis attentive,

Je ne cherche rien mais je suis disponible,

Je n’espère rien mais j’aime »

Oui, ce matin, très exactement ce matin.

Ne pas perdre le Fil de la Merveille, passer les chagrins et les ténèbres comme on combattrait des dragons, ne pas perdre la foi en la Vie, apprendre à vivre un temps sans être enlacé à la présence de l’autre… D’autres possibles m’attendent, au bout du boyau obscur brille une lumière que je me dois de ne jamais perdre de vue.

Une amie et sa mère me prêtent un appartement le temps que je trouve le mien. Il est grand, beau et très agréable. Un cadeau du ciel sans doute… Même au fin fond de la nuit, il est possible de croiser des miracles.

Je pense à tous ces amis et à ma famille qui se sont manifestés à moi ces trois dernières semaines. Ils ont créés sans se concerter un champ d’amour qui m’a évité de sombrer et qui m’a porté jusqu’à ce jour. Oui, remercier, penser toujours à remercier, même au milieu du pire…

Commentaires

Pensée, panser.

Écrit par : Bérangère | 29/08/2014

Bonjour Frans : pour information, nous n'avions jamais eu de problème autour de l'argent. C'est elle qui a payé la grange avec son argent. Je participai au remboursement d'un prêt pour les travaux et elle me rembourse.
On reste en lien via Facebook et internet. Have a nice day Frans !

Écrit par : l'homme au bois dormant | 29/08/2014

Merci Dominique pour l'exemple que tu nous donnes : résister, espérer, avancer...
"D’autres possibles m’attendent, au bout du boyau obscur brille une lumière que je me dois de ne jamais perdre de vue."
"Ne pas perdre le fil de la merveille".

Écrit par : Françoise | 29/08/2014

Chouette que tu es un nouveau toit (toi ?) en attendant de te trouver un chez toi !
Haut les cœurs !

Écrit par : Marion G | 31/08/2014

Une roulette amour sort appelé Dr Obom de homeofsolutions1@gmail.com fait un charme d'amour contraignant pour moi qui a mon amant dos ex à moi dans deux jours le bind moi et mon dos ex avec son sort, de tout mon cœur que je veux dire Je le remercie pour son travail bien fait et aussi tiens à dire sans son sort, je ne pense pas qu'il sera toujours à moi maintenant, mais remercie l'esprit que, grâce à son aide mon amant me revint, et maintenant il a été le genre d'homme je veux qu'il soit et aussi il me montre maintenant tant d'amour et de respect abord remercier le Dr Obom je vous l'avoue tout grand merci

Écrit par : isabella JEMA | 05/10/2014

Les commentaires sont fermés.