Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2013

Jacinthe

jacinthe.jpg

 

Parfois le cœur s'endort et parfois l'âme aussi. Peut-être qu'ils se reposent ou bien qu'ils sont tapis en attendant des jours meilleurs. C'est décembre et les nuits sont plus longues.

Celui que je deviens n'est pas encore advenu. Je tiens de la chenille ou de la jacinthe encore en son bulbe, comme celle éclose il y a deux nuits et qui au réveil embaumait tout le salon.

Les bulbes n'ont pas de parfum. Ils sont promesses aux jours à venir. Il travaillent dans le secret de leur obscurité à toutes les floraisons à venir. Je suis germe des métamorphoses de demain.

En ce silence : aucun bruit. Le secret qui travaille est muet.

Les commentaires sont fermés.