Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2013

La chapelle des charcutiers

DSC02425.JPG

 

Cet éternel automne de mai finira par avoir notre peau. C'est sûr. Joie et beauté s'écrasent au sol comme un oiseau tombé du ciel, la grâce doit rester tapie au-dessus des nuages pour y trouver la lumière et les réveils matutinaux nous trouvent aussi lourds qu'une enclume sous la roue d'un quinze tonnes.

Heureusement, Paris laisse encore quelque occasion de s'étonner, comme cette sculpture d'une tête se reposant coincée au milieu d'un invraisemblable chaos organisé de grilles, de barrières de chantier, d'Algeco en tous genres... Elle, au moins, reste calme.

La photo a été prise de l'intérieur de l'église Saint Eustaphe, dans laquelle se trouvent des choses très étonnantes. D'abord, ce n'est pas une église comme les autres : elle s'auto dénomme comme "église des cultures et des solidarités". Ce qui est peu banal avouons-le. Soupe populaire (200 repas par jour servis !), groupe de paroles pour personnes séropositives, groupe de discussions et de projets autour de notions comme "foi et arts contemporains", groupe de paroles à l'intention d'homosexuel(le)s (et là, quelque chose me dit qu'ils ont du récemment avoir du boulot....), chorales, concerts, expos, j'en passe et des meilleurs...

Chose peu sue, on y trouve même un magnifique triptyque de Keith Haring !

tryptique keith haring saint eustaphe.JPG

 

On y trouve même un improbable "Le départ des fruits et légumes de Paris d'un certain" Raymond Mason :

 

le départ des fruits et légumes.jpg

 

Mais le plus incroyable se trouve un peu plus loin, dans la cinquième chapelle du choeur sud. On y trouve une installation contemporaine qui m'a laissé de marbre, mais on y lit aussi ceci :

 

DSC02433.JPG

 

Oui, tu as bien lu ! Il existe bel et bien une chapelle dite "des charcutiers" placée sous le patronage de l'association : " Le Souvenir de la Charcuterie Française" ! J'espère que les charcutiers ne le prendront pas mal, mais quand même, une chapelle des charcutiers, voilà qui, sans coup férir, vient agrémenter de la manière la plus souriante qui soit, un lundi de Pentecôte qui sans cela aurait tout d'un 1er novembre...

Commentaires

c'est quelle église Saint Eustaphe ? j'adore tes réveils matutinaux...on a la tête...sur les épaules? ce matin ...;-)

Écrit par : Zeggai | 20/05/2013

C'est celle qui est derrière les Halles dans le 3ème

Écrit par : l'homme au bois dormant | 20/05/2013

Les commentaires sont fermés.